Catégories
Immo

Immobilier commercial: s’adapter à l’ère du shopping en ligne

Face à la montée en puissance du commerce en ligne, les acteurs de l’immobilier commercial sont contraints de repenser leurs stratégies et d’adapter leurs offres pour résister à cette concurrence de plus en plus accrue. Entre mutation des espaces, diversification des activités et transformation digitale, tour d’horizon des solutions envisagées par les professionnels pour survivre à l’ère du shopping en ligne.

Repenser les espaces commerciaux

Les centres commerciaux et autres espaces dédiés aux commerces doivent aujourd’hui faire face à un constat difficile : la fréquentation des magasins physiques est en baisse, alors que le commerce en ligne poursuit sa croissance exponentielle. Selon une étude réalisée par l’Institut Français de la Mode (IFM), les ventes en ligne ont progressé de 14% dans le secteur de la mode sur l’année 2019, alors que les ventes en magasin ont reculé de 3%.

Pour contrer cette tendance, les professionnels de l’immobilier commercial doivent imaginer des espaces capables d’attirer les consommateurs et de leur offrir une expérience différente. Cela passe notamment par une réflexion sur le design et la configuration des locaux, qui doivent être pensés pour faciliter l’accès aux produits et optimiser le parcours client. Des solutions innovantes sont également mises en place, comme l’intégration d’écrans interactifs permettant de consulter les stocks ou encore l’installation de cabines d’essayage virtuelles.

Diversifier les activités proposées

Le commerce en ligne a également eu un impact sur la nature des activités proposées dans les espaces commerciaux. En effet, pour attirer les consommateurs et compenser la baisse de fréquentation des magasins, les professionnels de l’immobilier commercial ont dû diversifier leurs offres et se tourner vers des secteurs moins touchés par le commerce en ligne.

Ainsi, on constate une augmentation significative du nombre d’établissements liés à la restauration, aux loisirs et aux services dans les centres commerciaux. Selon le cabinet Cushman & Wakefield, la part des surfaces dédiées à ces activités est passée de 22% en 2010 à 33% en 2019. Les enseignes telles que les cinémas, les salles de sport ou encore les espaces de coworking sont désormais privilégiées pour dynamiser l’offre et inciter les visiteurs à passer plus de temps sur place.

Miser sur la complémentarité entre le digital et le physique

La transformation digitale est également au cœur des préoccupations des professionnels de l’immobilier commercial. Pour résister face au commerce en ligne, il est indispensable d’intégrer le digital dans les stratégies et de proposer des services innovants aux consommateurs.

De nombreuses enseignes ont ainsi opté pour des solutions comme le click and collect, qui permet aux clients de commander en ligne et de récupérer leur commande en magasin. Cette démarche permet de générer du trafic dans les points de vente physiques tout en offrant une expérience d’achat simplifiée aux consommateurs. Les enseignes peuvent également utiliser les réseaux sociaux et les applications mobiles pour fidéliser leurs clients et les inciter à se rendre en magasin, par exemple en proposant des promotions exclusives ou des événements spéciaux.

Repenser l’offre immobilière

Enfin, pour s’adapter à l’évolution des besoins des commerçants et des consommateurs, les professionnels de l’immobilier commercial doivent repenser leur offre immobilière. Cela passe notamment par une réduction de la taille des locaux, qui doit être compensée par une optimisation de l’espace et une meilleure utilisation des surfaces.

Par ailleurs, la flexibilité est également un enjeu majeur pour répondre aux attentes des enseignes. Les baux commerciaux doivent être plus souples et adaptés aux réalités économiques, afin que les commerçants puissent s’adapter rapidement aux évolutions du marché et limiter leurs risques financiers.

Face à la montée en puissance du commerce en ligne, il est essentiel pour les acteurs de l’immobilier commercial d’évoluer et d’innover afin de proposer des solutions adaptées aux nouveaux besoins des commerçants et des consommateurs. Repenser les espaces commerciaux, diversifier les activités proposées, miser sur la complémentarité entre le digital et le physique et repenser l’offre immobilière sont autant de pistes à explorer pour réussir dans ce contexte en pleine mutation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *